Les publications emblématiques

Le Petit livre rouge des femmes

Couverture_petit_livre.png

Couverture du Petit livre rouge des femmes 

Le Petit livre rouge des femmes paraît en 1972, lors de la première journée des femmes (11 novembre). Trois femmes sont à l’initiative du projet : Jeanne Vercheval, Suzanne Van Rokeghem et Marie Denis (pseudonyme d’Eliane Stas de Richelle). Le titre est une référence au Petit livre rouge de Mao. L’objectif est de rassembler dans une seule publication, les revendications féministes dans un style révolté et spontané sous forme de témoignages, de caricatures ou encore de dessins. Les thèmes abordés sont donc assez vastes : avortement, contraception, travail, vie politique, vie privée (foyer, vie conjugale). Il doit également servir de guide d’informations pour toutes les femmes : on trouve par exemple une explication des différents moyens de contraception ou une liste des plannings familiaux. 15.000 exemplaires seront vendus en quelques mois.

Les Cahiers du GRIF

GRIF_premier_numéro.jpg

Couverture du premier numéro des Cahiers du GRIF

Le premier numéro des Cahiers du GRIF (Groupe de recherche et d’information féministe) sort le 11 novembre 1973, lors de la deuxième journée des femmes. Françoise Collin est à l’initiative de ce périodique qui aborde des thématiques assez larges : vie politique, sexualité, vie privée, rapport au mari, avortement, contraception, travail. L’objectif est d’apporter une analyse réflective sur ces différents sujets. Dès sa parution, la revue s’impose comme une référence : les 1.500 tirages du premier numéro sont vendus en un seul jour.